assurance emprunteur
Finance & Assurance

A quoi sert l’assurance emprunteur ?

Quand on souhaite emprunter une somme donnée dans le but d’acheter d’un bien immobilier, il ne faut pas sous-estimer d’autres frais annexes, dont l’assurance emprunteur. Qu’est-ce que c’est et comment réaliser des économies sur son prêt ?

L’assurance emprunteur, ça sert à quoi ?

Quel que soit le montant demandé, la banque cherche à minimiser le risque de ne pas être remboursée. C’est pour cela que la situation du demandeur est examinée. Statut matrimonial, nombre d’enfants, tout est important, car cela permettra de calculer le reste à vivre, c’est-à-dire les charges qui ne sont pas comprises dans les charges fixes.

Ces dernières sont mises en comparaison avec les ressources. Elles seront justifiées auprès du banquier ou du courtier qui apprécieront qu’elles soient stables. Un CDI est bien sûr privilégié.

Les charges ne doivent pas trop faire monter le taux d’endettement qui doit rester en-deçà des 33% pour que le dossier soit déclaré recevable par un établissement bancaire.

Même si ce premier examen va rassurer le banquier sur le fait que les mensualités seront remboursées, il ne peut pas se contenter de cela. Personne ne connait l’avenir et la banque se prémunit toujours contre le risque d’invalidité ou encore le décès possible du souscripteur du prêt. C’est le but de l’assurance emprunteur : répondre à ce type particulier de risques.

L’assurance prendrait alors le relais des remboursements du prêt. Bien que n’ayant aucun caractère légal, aucun prêt immobilier ne se fait sans souscription d’une telle assurance.

Comment avoir l’assurance emprunteur la moins chère ?

Chaque banque possède sa propre assurance. C’est donc tout naturellement que la banque choisie pour le prêt proposera donc son contrat. Quand elle fait son offre de prêt, elle remet un document qui s’appelle la FISE ; la Fiche d’Information Standardisée Européenne ; où tous les critères de couverture sont évoqués.

Si l’assurance de la banque peut convenir à certains profils d’emprunteurs, cela ne sera pas le cas pour tous. Les mensualités demandées sont relativement chères, sachant qu’il n’y a aucune personnalisation possible. Le risque est mutualisé entre tous les clients qui l’ont choisie.

Il est possible de faire de réelles économies en comparant les offres des cabinets d’assurance extérieurs. Il suffit pour cela de répondre à leur questionnaire de santé et de voir le montant demandé par mois pour être couvert pour ce type de risques.

La banque ne peut pas refuser la délégation d’assurance si le niveau de couverture est le même. Le client le connait puisqu’il figure sur la FISE.

En fonction des profils, passer par un assureur extérieur permet parfois d’économiser des milliers d’euros sur le montant global du prêt à rembourser.

Si toutes ces démarches peuvent sembler contraignantes, il est possible de les externaliser, ainsi que la recherche du meilleur prêt à un courtier en crédit immobilier. A part les documents que le client doit lui fournir, il peut se charger de tout, ce qui permet de gagner un temps précieux mais surtout de payer son prêt immobilier moins cher, y compris son assurance emprunteur.